RSS

Just a perfect day

10 Avr

Une journée faite de roses

C’était une journée ordinaire, une journée ordinaire avec un peu d’extraordinaire dedans. Du temps, juste du temps en plus, du temps libre, du temps libéré.

C’était une journée ordinaire, une journée ordinaire avec un peu d’extraordinaire dedans. Une journée sans réveil, loin des nuits sans sommeil, un matin alangui où s’étirer prend du temps, où s’éveiller, poser les pieds sur le sol devient rituel, où chaque geste se vit pleinement.

Une journée ordinaire avec un peu d’extraordinaire dedans, avec du temps. Une journée qui démarre par un bain brûlant, un bain pour laver l’esprit autant que le corps, un bain comme un baptême pour célébrer une première journée ordinaire et libérée. Un bain prolongé, oreilles en plongée pour écouter les battements d’un coeur nouveau.

C’était une journée ordinaire, une journée ordinaire avec un peu d’extraordinaire dedans, Camille et son « Home » qui ne sera plus « where it hurts », les bras qui flottent, les jambes qui dansent.

C’était une journée ordinaire avec des roses dedans… Une journée ordinaire avec, sur le chemin, des arbres, des mots, des amis comme autant de preuves que la vie danse, que les vies dansent…

C’était une journée ordinaire, une première journée d’un tout nouvel ordinaire, une journée à remercier l’univers

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le avril 10, 2018 dans triturage de cervelet

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

 
%d blogueurs aiment cette page :