La norme alitée

C’est curieux comme on s’habitue à tout.

C’est curieux comme on s’habitue à tout si bien que l’on en vient à se perdre comme on perd la mémoire et puis, plus tard, comme on perd la raison.

Au tout début de la pandémie, nous étions nombreux pénétrés par cette drôle de sensation d’irréalité, d’absurdité, combien ont eu cette phrase en boucle répétée « C’est irréel, on se croirait dans un mauvais rêve ».

C’est curieux comme on s’habitue à tout si bien qu’aujourd’hui, c’est l’avant confinement qui semble s’effacer comme un rêve se dissipe lentement au fil d’une journée à mesure que l’on cesse d’y penser, de s’y accrocher.

En cette saison où, normalement, débutent concerts et danses pieds nus dans l’herbe, danse sous la lune et les étoiles, danse sous Vénus, la dernière transe a-t-elle jamais existé ? Et les peaux qui brûlent, les épidermes enivrés, les regards enfiévrés, les a-t-on rêvés ?

L’avant confinement, la normalité est subrepticement devenue l’anormalité à force de norme alitée, de norme pliée-modifiée, de norme à genoux, dos rond, tête baissée. Note d’ailleurs, lecteur enfermé, comme la normalité et l’anormalité sont, à ton oreille, en tous points identiques, comme pour te rappeler que la frontière n’a jamais été vraiment définie et ne le sera jamais.

C’est curieux comme on s’habitue à tout si bien que l’on réinvente un quotidien auquel se référer, si bien que l’entourage bien que transformé-modifié par les effets indésirables ou désirés a l’air d’avoir ainsi toujours été fait, sculpté de ce bois révélé, comme si tout ce qu’ils étaient avant n’était que pure image fantasmée d’un passé qui n’a jamais réellement existé.

C’est curieux comme on s’habitue à tout au point de ne plus différencier la normalité, l’anormalité, au point d’accepter la norme alitée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.