RSS

Archives de Tag: blog

Vilaine et heureuse !

Peu présente La Vilaine, sans doute que parmi vous quelques uns m’en tiennent rigueur, mais par le truchement de cet article inhabituel je viens me faire pardonner, en vous livrant l’une des raisons de ce manquement grave à mes obligations de blogueuse.

Et oui, la grande nouvelle ce sont, justement, des nouvelles, parues aux Éditions Léda…

Je caressais les nuages de rêves du bout des doigts, et, ne voulant pas vendre la peau de Nounours ni la flute de Nicolas, j’ai choisi de me taire tant que le recueil n’était pas finalisé.

Nous sommes trois auteures réunies par Léda sur cet ouvrage.

Ce blog, vos visites et vos commentaires m’ont encouragée à y croire et à soumettre au silence mes doutes et mes craintes pour, allégée, enfin envoyer mes manuscrits aux Editions Léda qui me pressaient de le faire.

Je ne peux donc que vous serrer chaleureusement bien que virtuellement dans mes petits bras de Vilaine pour vous remercier de votre fidélité et espérer que vous retrouverez ce que vous aimez de moi dans deux nouvelles : « Une phobie particulière » et « Quand je serai vieille ».

Un petit mot particulier pour Frédéric Fredj, Jacques Brévent et PJ Fiedler qui m’ont portée sur leurs épaules afin que de mes doigts je touche ces nuages… Un grand merci également aux Editions Léda, qui, à la lecture de mon blog étaient convaincues, et ce bien plus que moi, que je pouvais tenter pareille aventure.

Vous pouvez commander dès à présent ce livre via le site de l’éditeur : Editions Léda.

A lire :

  • la critique de Fee-tish, sur le site des agents-littéraires.fr : ici
  • la critique de Rosa, sur Rosa lit et Théo dort : ici

 

Share

Publicités
 
19 Commentaires

Publié par le octobre 4, 2010 dans littérature

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Que vais-je faire de ce blog?

Au fond, c’est vrai, j’ai démarré à l’envers, n’aurais-je pas du commencer par une présentation? Par m’expliquer à moi-même (quasi seule lectrice pour l’instant) la raison de l’ouverture d’un blog?

Que vais-je faire de cet espace? Ne vais-je pas tomber dans le piège de m’épancher lamentablement sur une vie au fond très ordinaire? A l’inverse, ne vais-je pas tronquer mes écrits par trop de pudeur et enlever ce qui pourrait être finalement l’essentiel?

Et puis qui suis-je pour imaginer que ma parole a un intérêt aux yeux du monde?

Et vais-je être assidue? Ou n’y aura-t-il qu’un post annuel (ah bah non, forcément y’en a déjà au moins deux) ?

Et puis tant pis, je tente, advienne que pourra! S’il n’y a là que des paroles de sotte caillette j’assumerai, cela aura au moins le mérite de polluer deux trois autres cervelets que le mien, ou si je reste seule lectrice, de me dépolluer mon cortex lisse et de me courber mes pieds plats!

Share

 
1 commentaire

Publié par le mai 9, 2007 dans triturage de cervelet

 

Étiquettes : , ,